Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2011 7 11 /12 /décembre /2011 10:34

 

Le financier (Recette de crise)


 

Dans un contenant suffisamment important

Une coupe, un cul-de-poule, enfin, un récipient

Mélanger à la poudre d'amandes la farine et les sucres

Blanc et vanillé, avec l'extrait de vanille ici point de lucre

Monter les blancs en neige ferme avec un peu de sel

Puis les ajouter sans rien de plus, cela serait criminel

Faire fondre le beurre et l'incorporer au mélange

A l'aide d'une cuillère en bois, et pas façon boulange

Il ne sera pas nécessaire de levurer la pâte

Pour monter à la cuisson pas de hâte

Ah ! le plaisir gourmand, bon et sain à la fois

Et bientôt prêt à déguster, se gaver comm' oie

 

Tirer maintenant fermement à vous le financier

Et le bec lui plonger bien au fond du saladier

Jamais très inspirer, le remisier, profiteur

Ne pourra qu'inhaler la bouillie sans bonheur

Laisser mijoter

A l'étouffée

Maintenir jusqu'à complet blêmissement

Retirer, laisser reposer éternellement

 

 

 

sb.10/12/2011                                                               Accueil

 

 

 

 

 

Le financier tire probablement son origine

De l'ordre religieux des visitandines

Et on peut raisonnablement penser que les sœurs

Si retirées soient-elles ne nous tiendrons pas rigueur

Pour un vil coulissier, n'en doutons point

Que d'avoir à visiter un malade de moins


 

sb.10/12/2011

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Syl 11/12/2011 23:57


Allez en paix mes amis


et ne tuez point,


Sauf les 


Banquiers, financiers, courtiers, intégristes de tous poils, fachos, dictateurs, obscurantistes, centristes (non je déconne ! ) etc.

isabelle 11/12/2011 18:54


bonsoir toa, ta plume est toujours aussi bien affutée ... j'adore ... mais ça, tu l'sais !


 

Félicien 11/12/2011 12:09


Le système bancaire pour le nuls :
Tu prêtes ton argent gratos et le banquier le prête à un tiers à 20% d'intérêt !!!
Explication -> Imagine ton salaire, chaque fin de mois ( en attendant ton découvert,) dort quelques jours sur ton compte courant non rémunéré, pendant que ton ami banquier le prête a un pauvre
"naze" à 20% (le revolving)
C'est quoi un banquier ? :
UN PARASITE !