Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2010 1 07 /06 /juin /2010 07:27

 

Des maux

 

Le troupeau de cerveaux disponibles en 3 dimensions

Parqué dans le champ de la consommunication

Se met le doigt dans l'œil jusqu'au cortex

Tout est calme, pas le moindre réflex

 

L'indifférence générale grève les consciences

Met les opinions en berne, attente à toute licence

Pour que « trime, paie et crève » soit l'unique slogan

Sur cette planète de chagrin, terre de marchands

 

Un transport commun aux wagons masqués

D'œillères inconscientes, doux leurre aliénant

Pour prises d'otages des peuples naufragés

Et vampires financiers qui sucent jusqu'aux sans

 

Pendant que sont menées des politiques de pleutres

A la morale d'exploiteurs soumis au marché

Et que nous nous entêtons à rester neutres

Malgré le massacre d'idées aujourd'hui endeuillées

 

Les peurs, les haines, les quotidiens et racismes ordinaires

Ne pas s'exprimer, mal voter et laisser faire

Créent des vies de ragots, d'abandon, de médisance

Rendant les masses toujours plus sourdes, plus rances

 

Et les esprits colonisés toujours plus affaiblis

Les rêves à jamais perdus - à jamais ternis

Sommes-nous devenus assez comme il faut

Pour qu'aujourd'hui ils n'aient plus besoin de matraque

Pour obtenir jusque nos derniers maux

Et mener à bien la dernière arnaque

 

 

sb 6 juin 2010                                                   Accueil


Partager cet article

Repost 0

commentaires

syl 07/05/2011 00:37



Slam !