Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2010 3 07 /04 /avril /2010 18:46

 

 

Soleil d'automne - Le printemps suivant



Sous le pâle soleil de cet après-midi d'automne

Ta main était déjà immobile dans la mienne

Je savais depuis peu, mais ne pouvais accepter

Que ta vie égrainait ses dernières heures, qu'elle s'échappait

Que je respirais maintenant tes derniers souffles

Que je vivais ton dernier combat, vain

Mon être entier ressentait la douleur de te perdre

Mais pourtant, au moment ou tu succombas

Seule une larme roula sur ma joue

Et depuis, comme pour te rappeler à moi

Éparses, d'autres longent mes pommettes

Au gré de cette intarissable source d'affliction


 

 

 

 sb.06/04/2010                             Accueil

Partager cet article

Repost 0

commentaires