Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2008 2 02 /12 /décembre /2008 06:43


Les Aneridannes (34)


LE TROU NOIR


Chers webo-lecteurs,

    Aux alentours des années 2005-2010 fut mis en route une machine inventée par un groupe international de scientifiques. Cet engin avait pour but de recréer, à petite échelle, les conditions de la naissance de l’univers. Les hommes de science souhaitaient voir apparaître, grâce à cette expérience, la plus petite des particules constituant la matière : le boson de Higgs (il me semble que le nom de cette particule porte le nom de son « inventeur », un type qui avait souvent le hoquet).
    Beaucoup de personnes crièrent au scandale, selon eux cette expérience pouvait générer un trou noir qui engloutirait non seulement la Terre mais aussi tout le système solaire et plus encore. Enfin je vois pas ce que le reste du système vient faire là-dedans puisque une fois la Terre disparue c’est certain que nous on n’en a plus rien à cirer ! Mais bon.
    En réponse à quoi les scientifiques avancèrent « Que nenni ! » « On n’est pas des crétins, on n’irait pas débarrasser la Terre de tous ses maux d’un coup, on n’est pas Dieu non plus ! »

    Effectivement, et aujourd’hui nous pouvons nous rendre compte que les deux parties en conflit avaient chacune à moitié raison. Suite à la mise en branle de ce collisionneur de particules un mini trou noir a fini par se créer. Trop petit et trop peu puissant pour engloutir la Terre et tutti quanti, il s’est contenté de se proscrire à la Suisse. La neutralité de ce pays devait lui convenir à moins que ce ne soit le chocolat… Ainsi, en lieu et place de ce beau pays se trouve  désormais un grand trou (le trou normand est battu sur ce coup là !) plongeant à quelques kilomètres de profondeur.
    Tout d’abord déroutés de s’être trompés ( bien plus que d’avoir vu apparaître un trou noir), les mêmes scientifiques se sont posés les questions de savoir ce qu’il allait devenir (grossir, se rétracter et disparaître), de savoir qu’en faire. Au final, ils se sont mis d’accord pour attendre quelques années et voir.
    Cependant, durant ce temps-là d’autres ne sont pas restés inactifs. En premier lieu, un certain type de touristes a vite vu le jour à l’annonce que tout ce qui s’approchait trop près du trou disparaissait instantanément Ces touristes se sont mis à inviter beaucoup plus fréquemment leur belle-mère en vacances dans le coin. L’air de rien le soir après le dîner ces messieurs annonçaient à leur femme « Chérie, je vais avec ta mère faire quelques pas dehors, elle dit que ça l’aide à digérer » « Oh ! Tu es un amour mon cœur, à tout à l’heure ». Ils revenaient quelques minutes plus tard, seuls avec un prétexte à la con « Chérie, je suis désolée à l’approche du trou noir ta mère a cru y voir la vierge Marie et elle a couru se jeter dans ses bras, je n’ai pas pu la retenir. » « Mais voyons maman marche avec une canne, elle n’aurait jamais pu courir ! » « Oh ! Tu sais parfois il s’accompli des miracles ! »
    Suite à un grand nombre de ces disparitions suspectes Interpol a fini par enquêter et découvrir qu’il s’agissait de meurtres, ni plus ni moins (un meurtre parfait : plus de traces du corps, avalé par le Glouton ainsi qu’il fut renommé). De ce fait, un espace de protection de cinq kilomètres de large s’est dressé autour du trou ; caméras, mines anti-personnelles, murs en béton, fils de fer, gardes armés. A partir de ce jour-là la criminalité « belle-mérale » a chuté et le moral des hommes mariés aussi.
    En second lieu, cette utilisation de Glouton éveilla l’intérêt de quelques hommes politiques. Après tout, si on pouvait y faire disparaître des belles-mères n’importe quoi d’autre se désintègrerait dans ce puit sans fond ! Tous ces déchets, nucléaires ou non, dont on ne savait que faire, et bien on allait les y jeter !! Aussitôt dit aussitôt fait, car bien évidemment tous les gouvernements adhérèrent unanimement à cette proposition. Seuls quelques illuminés s’y opposèrent avec une argumentation totalement loufoque. Selon eux le trou noir est une porte donnant sur une autre dimension, toutes les choses qu’on y jette réapparaissent sur une autre planète habitée. Ainsi, ces êtres ont vu toute une « cargaison » de belles-mères débarquer il y a peu et après ça ils auraient à subir une pluie de déchets toxiques ? Que nenni ! « Chacun sa planète, chacun sa merde. » Tel fut leur mot d’ordre. Mais ils ne firent pas le poids face à des gouvernements déterminés et soutenus par leurs citoyens (c’est bien la première fois depuis des lustres que le peuple adhérait totalement avec la vision politique).
    De ce jour, Glouton fut généreusement nourri, il eut droit à tous les déchets possibles et inimaginables. Enfin presque, aux Etats-Unis une loi fut votée au dernier moment contre l’idée de donner à Glouton les condamnés à mort, peut-être que certains avaient encore à l’esprit les arguments des illuminés. Et voilà donc que la Terre a retrouvé une certaine propreté, la misère, la faim, la souffrance, les belles-mères n’ont pas disparues mais Glouton n’est pas Dieu non plus !



                                                                                                                                  gLutT

Partager cet article

Repost 0

commentaires

isabelle 04/12/2008 23:09

excellent, parabole des temps présents, un vrai plaisir, merci à toi