Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 07:10

Les
aNeRiDaNNes (33)

Le sujet délicat des drogues dures vu au travers des attaques chimiques.


Chers amis lecteurs,

        Nous sommes tous victimes d'attaques chimiques sans le savoir et même avec notre consentement le plus souvent. Je ne parle pas d'attaques chimiques aériennes mais solides, enfin pas dures-dures non plus, disons plutôt de "molles à assez dures". Vous savez bien tous ces bonbons de couleur, sans papier autour, auxquels on ne peut résister une fois le paquet ouvert. Il y en a de toutes les formes : crocodiles, fraises, nounours, bananes et même ceux sans forme on les mange volontiers. Comment ça "c'est pas chimique" ? Vous n'avez jamais regardé la composition de ces cochonneries ? "Rien que des saletés" comme dirait ma mère ! Un petit aperçu : acide citrique, colorants E104, E110, E122, E124, E129, E132, dextrose, gélatine... ça vous suffit ? Rien de naturel dans tout ça.
        Et le pire c'est que ça a tendance à nous rendre dépendants, c'est une véritable drogue. Vous n'avez qu'à observer la réaction que ça peut avoir sur les plus faibles quand ces bonbons sont concentrés en grandes quantités. Dans les rayons confiserie et à l'abord des caisses de supermarchés, tous ces enfants qui se précipitent et rendent la vie infernale à leurs parents en criant "J'en veuuuuux !!!!". D'ailleurs, vous verrez parfois une mère gifler sa progéniture uniquement dans le but de la sortir de l'état de choc dans lequel l'appel de cette drogue l'a plongé.
        De plus, nous sommes tous au courant des effets néfastes de celle-ci : elle s'insinue à l'intérieur des dents, elle se loge dans les cellules graisseuses c'est-à-dire qu'elle nous oblige à rencontrer le dentiste, à faire du sport pour éliminer le trop plein chimique. Pourtant il y avait un moyen de nous en prémunir dès le départ : n'importe quel animal sait qu'une espèce aux couleurs vives est un poison. C'est leur manière, à ces espèces, de dire "danger, ne me manger pas !". Nous on n'a rien compris, trop protégés par une société surmédicalisée, trop éloignés des signes que la nature peut nous faire, nous sommes passés à côté de ce simple signal coloré.
        C'est pourquoi, il est urgent d'agir, comme pour la cigarette, l'alcool, il est temps de mettre des indications sur les paquets de H....o et compagnie afin de prévenir du danger. Je propose quelques slogans  : "H....o ça rend gros", "les bonbons c'est pas bon", ... bon je n'en ai pas d'autres, il va falloir m'aider. Je compte sur vous, chers amis lecteurs, pour vous montrez coopératifs et me proposer des idées de slogan, n'oubliez pas qu'il en va de la santé publique.
        Enfin, c'est pas tout ça mais il me reste un paquet de H....o à finir. Oui, je ne peux pas le jeter, il risquerait de tomber entre des mains infantiles. Et oui la dépendance pourrait les pousser à faire les poubelles si l'on n'y prend pas garde ! Mais promis : demain j'arrête !

 

glutt




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne 19/09/2008 20:13

SinonAttention aux sucreries chimiques,Car les dents, ça te les nique !

isabelle 19/09/2008 06:15

et ce qui est terrible c'est qu'y ont même fait un musée.heu: "bonbonner ballonne" ?heu bof c'est nul mais à 6h du mat, j'ai que ça en magasin et deux réglisses qui trainent sur la table de nuit ....

syl 01/09/2008 14:42

J'évite de manger des bonbons bananesEn lisant les Aneridannes