Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2017 7 02 /04 /avril /2017 12:01

Dans le cadre du printemps des poètes 2017 ce texte a obtenu le 7ème prix au concours poésie du CAP (Collectif des associations de personnel du ministère de la Culture)

 

 

Aube du monde

 

 

Il était une princesse Mossi

On l'appelait son Altesse, ainsi

 

Fille des représentants du soleil

Les ongles et le cœur vermeils

 

Petite enfant des chefs du monde

Dotée d'un vif esprit de fronde

 

Un jour quitta l'ancestrale terre

Vers la Libye traversant le Niger

 

 

 

Il était une princesse Mossi

On l'appelait son Altesse, oui

 

Enfant du Moro Naba

Ouedraogo fils de Yennenga

 

Venue faire des études à Paris

Précaire travaillant sans répit

 

Revint en songe un printemps

Par le Mali, diplômes et talismans

 

 

 

Il était une princesse Mossi

On l'appelait son Altesse, aussi

 

Bercée aux idéaux Sankaristes

Portait une révolution idéaliste

 

Non loin de ses rêves de jeune fille

Voulait encore tomber des bastilles

 

Aube du monde, « masque nègre »1

Il était une princesse Mossi

Née au pays des hommes intègres

Qui devint souveraine ici

 

                                                                           à Bibata

 

 

 

sb.2017                                               Accueil                                                        

 

 

 

1Léopold Sédar SENGHOR, Chants d'ombre

Partager cet article

Repost 0

commentaires