Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2016 7 19 /06 /juin /2016 16:44

Y en a mare
(Une histoire d'actualité politique et de tensions internationales, quasiment vraie de vraie, de
la Microbulotte et de son picolo plumier pilote, la petite Lèchesue)

 

 

Nom d'une crue ! Au pied du glandulier d'hiver savamment lovée
L'arbre avait acquis, on se demande comment, ses feuilles d'été
La Microbulotte entamait sa vingt-deuxième heures de sommeil
A côté, un animal lui tapait sur le système, sacrelote et pince-oreille !
Ploc ploc ploc ! faisait le bec d'une bécasse dans la mare débordée
Qui l’éclaboussait tant et si bien qu'elle ouvrit un gros oeil fatigué


Mouche-tronc, le martinet des diptères, longues ailes et courtes pattes
Posé sur sa branche juste au dessus, suivit l'action et s'envola en hâte
De peur d'être aspergé, canon-à-eau-isé, bref, en un mot noyé
« Eh toi l'oie ! Ne vois-tu pas que tu commences à nous les briser ?

 

- Chu une bernache et là chu brûlé, faut que je me lave et me revigote
Pis si tu continue, m'as t'en crisser une ! On fait ça nous aut' »1
La microbulotte n'y entrava que dalle : « Qu'est-ce qu'elle dit ? »
Mouche-tronc qui avait une tipule2 à Québec, lui, avait saisi
Et pour éviter de se faire becter tout cru chercha la discutaille
« Pas de crânerie ! L'amie se mire et toute migrante qu'elle soit, travaille »


La petite Lèchesue, picolo plumier pilote, dans les pétocles3 enfouie
C'est à dire ne pilotant présentement absolument rien, ça, c'est dit
Linotte dans les bras de Morphée, quelques bribes par-là mal saisies
Rêvassait : « L'oie travaille... marre...se mire... y a une connerie »


Et même si elle ne savait pas trop ce que c'était « travailler »
Dans cette indispensable histoire on finit par se prendre les pieds.

 

 

sb.19 .06.2016                                                                                                                              Accueil

 

 

______________________

Les notes sont de l'auteur, comme on dit.


1. Traduction du québécois : Je suis une bernache du Canada, j'arrive de migration et je suis épuisée, il faut que je me lave et mange. Et puis si tu m’ennuies je vais t'en coller une, comme on fait chez nous.
2. Cousin (Bestiole issue de germain). Ne pas confondre avec un tipi, qui est aussi une cabane au Canada. Ne pas confondre avec Tippi Hedren, qui est une copine du Minnesota, mais ça n'a rien à voir.
3. La germure de la microbulotte est composée d'espèces de dreadlocks duveteux et blonds, les pétocles.

______________________

 

 

Lisez ici la précédente histoire presqu'entièrement quasiment vraie de vraie de la Microbulotte et de son picolo plumier pilote, la petite Lèchesue.

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires